mercredi 22 novembre 2017

Aquarelle - At the Mountains of Madness

Salutations ! 

Retrouvons nous aujourd'hui pour
un voyage frigorifiant en Antarctique,
un voyage à vous... glacer le sang.

Inspirée de ma nouvelle préférée par H.P. Lovecraft, 
je vous présente "At the Mountains of Madness",
aquarelle express / automatique réalisée en mai 2017. 

Je l'ai réalisée en une soirée et je l'adore.
Elle a ce brin de folie des travaux réalisés sous impulsion :)
Une soirée assez surréaliste, comme je les aime.
De la peinture plein les avants bras,
de la musique à fond (The Great Old Ones :p),
un film plutôt adapté
(At the Mouth of Madness :p)
de la tisane et de l'encens.

At the Mountains of Madness
"At the Mountains of Madness",
Dame Silú de Mordomoire, 05/2017.
Aquarelle. 65/50 cm

Au dessus des cités cyclopéennes sans âge, s'élève un Shoggoth,
créature protéiforme changeante, primordiale, 
et infiniment dérangeante dans son altérité...
Capable de prendre n'importe quelle forme,
nous la voyons déployer à volonté nombre de membres avortés,
et d'yeux vide interstellaires....

Bien que la scène soit censée se passer sur Terre,
j'ai tenu à représenter un univers de planètes froides, 
et de forces tentaculaires menaçant de surgir à tout moment
des "quatre coins" de l'univers.

Shoggoth At the Mountains of Madness
"At the Mountains of Madness", détail : Shoggoth.
Dame Silú de Mordomoire, 05/2017.
Aquarelle.

Je suis assez contente du résultat final, qui bien que bancal, 
éveille en moi des sentiments contradictoires
d'émerveillement et d'horreur infinie...
Ce sentiment étant renforcé par l'utilisation de couleurs très vives
faussement rassurantes.

Je ne propose pas cette fois-ci de multiples prises de vue des détails,
car je trouve que pour cette œuvre là,
les détails s'apprécient finalement plus en contexte.

Mais que je regrette que Del Toro ait abandonné son projet d'adapter
Les Montagnes Hallucinées au grand écran...
On manque cruellement de bons films lovecraftiens.

Le mot de la fin, de notre ami le Shoggoth so goth :
"Tekeli- liiiii!"

Révérence !
<3